Appareils propulsés par le moteur PT6

Soulager la faim dans le monde est une lourde tâche, souvent rendue plus compliquée du fait de l’éloignement géographique des régions où les problèmes de malnutrition sont les plus répandus. En 2012, le Programme alimentaire mondial (PAM), créé par les Nations Unies en 1961, a acheminé environ 3,5 millions de tonnes métriques de nourriture à plus de 97,2 millions de personnes dans 80 pays partout dans le monde. Le PAM a accompli cet exploit remarquable en s’appuyant en partie sur une flotte d’avions robustes, dont la plupart sont alimentés par le moteur PT6A.

Selon Paul Forest, représentant principal, Service client, Avions d’affaires, utilitaires et militaires, les appareils motorisés par le moteur PT6 sont souvent les seuls à pouvoir acheminer des vivres dans les zones reculées. « Le PAM confie ses activités de livraison de nourriture par voie aérienne à un certain nombre d’entreprises, qui utilisent généralement des avions motorisés par le moteur PT6, dit-il. « Ces appareils sont les plus aptes à se rendre dans des endroits éloignés grâce à la fiabilité et à la charge utile du moteur ainsi qu’à ses capacités de décollage et d’atterrissage. »

Les appareils utilisés par le PAM sont notamment le Beechcraft 1900, le P-750 XSTOL de Pacific Aerospace Limited, le Cessna Caravan et le Twin Otter, qui sont tous équipés de moteurs PT6A.

Paul participera à la prochaine édition du Global Humanitarian Aviation Conference & Exhibition, qui aura lieu au Maroc au début du mois d’octobre de cette année, pour présenter les capacités uniques du moteur PT6, en plus d’offrir une variété de conseils et de directives générales relativement à leur entretien préventif. Le congrès réunira des exploitants d’appareils qui travaillent en vertu d’un contrat avec le PAM et d’autres entreprises associées. L’an dernier, le congrès ayant pour thématique la sécurité a attiré plus de 300 délégués.

« De toute évidence, le PAM accomplit un travail essentiel partout dans le monde, et les besoins semblent augmenter au fil du temps, commente Paul. Les opérateurs qui assurent le transport aérien des vivres du PAM sont de véritables héros. Chez P&WC, nous sommes toujours prêts à les aider à simplifier leurs activités aériennes et à rendre celles-ci plus fiables et plus sécuritaires. De toute évidence, la marchandise livrée par ces appareils fait la différence entre la vie et la mort. Et ce sont les capacités spéciales du moteur PT6 qui contribuent à mettre ce programme en œuvre. »

Ce n’est là qu’un exemple de plus des exploits d’un moteur remarquable qui, après 50 ans de service, continue à changer le monde vol après vol.

PHOTO DE COUVERTURE: Beechcraft 1900D propulsé par un moteur PT6A


Commentez cet article