SÉRIE DOCUMENTAIRE (partie 2) – Hugh Langshur 

Pour célébrer le 50e anniversaire du moteur PT6, le site Nation PT6 a entrepris de publier une série d’entrevues avec « les légendes derrière la légende », à savoir les pionniers du moteur PT6 de Pratt & Whitney Canada. Après tout, qu’y a-t-il de mieux que d’aller prendre ses renseignements à la source, c’est-à-dire auprès des personnes mêmes qui ont donné vie à ce turbopropulseur légendaire? 

Entre en scène Hugh Langshur, un ancien de chez P&WC, aujourd’hui retraité. Son legs date des années 1950, époque à laquelle il arrive au Québec (Canada) en provenance d’Europe de l’Est, pour intégrer l’entreprise United Technologies Corporation comme ingénieur de fabrication. Peu de temps après, M. Langshur joint les rangs des légendaires « pionniers du PT6 », ces hommes à qui nous devons le premier moteur PT6 à être produit et livré; ce fait date de 1963.

Il allait donc de soi que Nation PT6 aille aux renseignements près des lieux mêmes où le moteur PT6 a vu le jour, c’est-à-dire à Saint-Lambert (Québec), où notre équipe a pu rencontrer M. Langshur qui l’a chaleureusement accueillie chez lui. Originaire de ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler la République tchèque, M. Langshur s’est joint aux pionniers du PT6 en qualité de directeur; à ce titre, il a joué un rôle prépondérant dans l’obtention de la licence qui a permis de faire aboutir le processus naissant de fabrication de ce turbopropulseur.

Un sourire chaleureux, l’esprit acéré, M. Langshur nous a raconté les débuts du moteur PT6 – sans oublier l’angoisse ressentie lors des premières étapes de la mise en production, angoisse qu’il atténuait grâce à la charmante nonchalance avec laquelle il s’attelait à la tâche. Certes un ingénieur accompli, M. Langshur s’est aussi vu décerner le titre de poète officiel de P&WC : « Je composais des poèmes pour les occasions spéciales, a-t-il dit, un grand sourire aux lèvres. Il m’arrivait aussi d’en glisser un dans les rapports hebdomadaires que je présentais à Dick Guthrie [à l’époque ingénieur en chef chez P&WC et lui-même pionnier du PT6]… J’en ai même écrit un pour souligner le premier essai en vol du moteur PT6. »

Aujourd’hui, M. Langshur et sa femme collectionnent avec passion des objets d’art – sans nul doute une manifestation du cerveau droit de l’ingénieur. Des tableaux à l’huile aux couleurs vives et des sculptures parent leur intérieur inondé de lumière. Ici et là, s’ajoutent des photos de famille et d’amis, et divers témoignages de la carrière dans laquelle M. Langshur s’est illustré. Des photos en noir et blanc font état de ses origines européennes; elles pourraient donner lieu à un récit long et tout aussi fascinant dont il nous régalera peut-être un jour.

À venir bientôt : la suite des entrevues que nous avons effectuées auprès des collègues pionniers du PT6 de Hugh Langshur; elles paraîtront dans le courant de l’année. Et ne ratez surtout pas l’échange que Nation PT6 a eu avec Gordon Hardy .

PHOTO DE COUVERTURE: David Meisels et Hugh Langshur


Commentez cet article