LE PILOTE ERIC WILKINS EFFECTUE SON PÈLERINAGE AU SALON AIRVENTURE DE L’EAA

Comme ses deux parents sont contrôleurs de la circulation aérienne, la passion qu’Eric Wilkins entretient pour l’aviation est probablement héréditaire! On pourrait dire que cette passion est encyclopédique, comme son cheminement professionnel le démontre. En 2008, il s’est porté volontaire auprès de la réserve des Forces armées américaines, avec l’intention de devenir adjudant. Il a été accepté dans le programme d’entraînement militaire aérien en 2012, alors qu’il détenait seulement une licence de pilote privé.

« L’unité de réserve des Forces armées m’a offert une merveilleuse occasion de m’épanouir, tant à titre d’individu que de pilote, affirme Eric. En tant que réserviste ou garde, il existe de nombreuses possibilités d’exercer une activité que l’on aime pour aider les gens dans la communauté, tout en conservant un emploi à temps plein. »

Pilote d’hélicoptères titulaire d’une certification complète, Eric a piloté le Jet Ranger, l’OH-58 Kiowa et le légendaire Black Hawk. Ensuite, sa carrière dans l’aviation a amorcé un autre virage. Il s’est joint au programme Rotor Transition d’Envoy Air, qui aide les transporteurs régionaux à remédier à la pénurie de pilotes en offrant aux pilotes d’appareils militaires à voilure tournante une formation sur les aéronefs à voilure fixe. En tant que pilote militaire, Eric était admissible à la licence de pilote de ligne restreinte.

Plus tôt cette année, il a obtenu sa licence de pilote de ligne complète.

Il pilote des appareils Embraer 140 et 145 pour Envoy et un King Air 200 à titre de membre de la réserve des Forces armées.

« Parmi tous ceux que j’ai pilotés, le King Air est véritablement l’appareil offrant l’expérience aérienne la plus magnifique, raconte le pilote. Cet aéronef est un heureux mariage de puissance, de réactivité et de souplesse. Le moteur PT6A, soit le muscle propulsant cet avion, est unique au chapitre de la simplicité et de la fiabilité. »

Le 25 juillet, Eric s’est rendu à l’événement AirVenture de l’EAA (aussi appelé « salon Oshkosh ») et y a participé jusqu’à la toute fin. « Oshkosh est bien plus qu’une foire aérienne, mentionne-t-il. C’est un pèlerinage auquel prennent part des centaines de milliers de gens chaque année. Pendant quelques jours, je partage ma passion avec des pilotes et des amateurs provenant de toutes les régions du monde. Cet événement présente des choses que l’on ne peut voir nulle part ailleurs. »

Bien entendu, égal à lui-même et à sa passion héréditaire, Eric est irrésistiblement attiré par le bruit des moteurs d’avion... trame sonore de l’événement AirVenture.


Commentez cet article