CARL MASON : LA VOLONTÉ DE VOIR RÉUSSIR LES EXPLOITANTS DU SECTEUR AGRICOLE

Lorsque le représentant sur place (FSR) Carl Mason parle des exploitants du secteur agricole, nous percevons une marque de respect dans sa voix. « Être un exploitant dans ce domaine, c’est choisir autant un style de vie qu’une profession », déclare-t-il en faisant référence aux pilotes et exploitants qui apportent leur aide pour nourrir le monde et protéger les forêts grâce à l’application aérienne.

« Les exploitants du secteur agricole sont passionnés par leur emploi, même si c’est un moyen difficile de gagner sa vie. C’est tout simplement incroyable de voir ces hommes et ces femmes voler à 140 nœuds à une hauteur de 10 pieds tout en gardant un œil sur les obstacles. Ils utilisent des appareils GPS pour suivre leur trajet d’épandage et relâchent leur charge juste au bon moment, et ce, sans effort apparent. Ils donnent réellement un nouveau sens au mot “multitâche” ».

Établi à Savannah au Texas, tout juste au nord de Dallas-Fort Worth, Carl fait partie de l’équipe de Pratt & Whitney Canada (P&WC) depuis 27 ans, mais il vous dira très vite qu’il travaille avec les moteurs PT6 depuis 36 ans. « Durant ma première soirée de travail chez un concessionnaire de services aéronautiques à Bangor dans le Maine, j’ai dû faire la vérification de la partie chaude d’un moteur PT6, soit un moteur que je n’avais jamais vu auparavant. La tâche s’est déroulée sans problème, ce qui en dit beaucoup sur la simplicité de ce moteur. »

En 1968, il s’est joint aux forces aériennes américaines pour travailler sur les moteurs d’aéronefs et a ensuite reçu sa licence pour les cellules et groupes motopropulseurs. Aujourd’hui, Carl offre des services de soutien aux exploitants de moteurs P&WC dans l’ouest du Texas. Il agit aussi à titre de ressource de liaison quotidienne entre P&WC et Air Tractor, l’entreprise célèbre lancée par le défunt Leland Snow, légende de l’industrie agricole.

« J’ai rencontré Leland une seule fois et ce moment restera gravé dans ma mémoire à tout jamais, affirme Carl. Il était la véritable incarnation de la profession. C’est un emploi aussi difficile que le travail d’agriculteur, car vous êtes réellement à la merci de la nature. »

Carl mentionne qu’en raison des grandes distances que les exploitants du secteur agricole doivent parcourir, ces derniers établissent souvent leurs bases mobiles près des champs qu’ils traitent ou ensemencent. C’est ce qui leur permet de refaire le plein et de remplir leur trémie sans avoir à faire de longs allers-retours jusqu’à la base centrale. C’est donc dire, par ailleurs, que leur « piste de décollage » est souvent un chemin de terre abandonné ou simplement une bande de terre compactée. Il n’existe aucun autre turbopropulseur que le PT6 pour alimenter un appareil monomoteur, porter une charge utile de 500 gallons, et décoller et atterrir dans de telles conditions en effectuant parfois 40 ou 50 vols dans une seule journée.

« Il existe d’évidents liens d’affinité entre le moteur PT6 et l’industrie agricole, explique Carl. Ces exploitants sont très créatifs et, lorsque le PT6 est arrivé, ils ont immédiatement reconnu son potentiel. À mon avis, c’est une pièce de machinerie formidable. »

Lorsqu’il voyage sur son territoire pour rencontrer les exploitants et les aider à résoudre des problèmes techniques, Carl parle des spécialistes du Centre Priorité clients de P&WC comme étant ses meilleurs amis et affirme que les techniciens en réparation mobile locaux sont essentiels pour offrir un service rapide et efficace sur le terrain.

Durant la saison, les exploitants du secteur agricole sont fort occupés et, en raison des conditions météorologiques, ne peuvent pas toujours voler pour assurer la prospérité de leur entreprise. Une situation d’appareil au sol (AOG) peut leur faire perdre d’importantes sommes d’argent. Il mentionne que l’équipe de P&WC partage l’ambition de servir l’industrie agricole afin d’aider les exploitants à exceller et à poursuivre leurs activités.

« Selon moi, c’est un emploi incroyable, déclare Carl. Je ressens une profonde gratitude à l’idée de pouvoir faire tout ce que je peux pour permettre à ces hommes et ces femmes incroyables de voler et d’accomplir leur mission dans la vie. »


Commentez cet article