Vol au-dessus de la mer des Caraïbes : Eduardo Lange nous fait part de sa mission de soutien

Suivez Eduardo Lange, représentant sur place de Pratt & Whitney Canada, alors qu’il accompagne un client lors d’un voyage de 1 047 milles marins. 

Lorsque le pilote et homme d’affaires panaméen, Alfredo Arias, a acheté son tout nouveau monomoteur Socata TBM turbo propulsé par un moteur PT6A-64 pour remplacer son bimoteur à pistons, des membres de sa famille et certains de ses amis sont restés perplexes. Pourquoi changer un bimoteur pour un monomoteur ? C’est là qu’Eduardo Lange est entré en piste pour féliciter ce fier exploitant P&WC de son nouvel achat. « Je lui ai expliqué que cet appareil, équipé d’un moteur PT6A-64 éprouvé, serait plus fiable que son vieil appareil à pistons », se rappelle-t-il. « C’est alors qu’Alfredo m’a dit : “vous allez m’accompagner à Miami pour effectuer la maintenance de l’appareil.” Évidemment, j’ai accepté avec joie ! »

S’en est ensuivi un vol qu’Eduardo n’oubliera jamais. C’est également une aventure qu’il aime raconter à titre d’exemple de l’amour qu’il éprouve pour son métier, et des relations étroites qu’entretiennent les représentants de P&WC avec leurs clients. « Nous avons quitté la ville de Panama à 8 h 30 à bord de l’appareil en roulant du hangar jusqu’à la piste de décollage », raconte-t-il. « Nous avons volé directement au-dessus de la magnifique mer des Caraïbes, survolant Georgetown de Grand Cayman et Cuba. Nous avons atterri quatre heures plus tard à Miami après avoir parcouru 1 047 milles marins. Nous avons même devancé le vol régulier d’un jet American Airlines qui avait décollé de Panama une heure après le nôtre. » 

Aucune place à l’erreur

Eduardo, également pilote chevronné, a été d’une aide précieuse pour M. Arias pendant le vol, en le secondant à la navigation et aux calculs de consommation de carburant. « Il est très important d’optimiser la consommation de carburant lorsqu’on vole en monomoteur au-dessus de l’eau; on ne peut laisser aucune place à l’erreur », note-t-il. 

À l’arrivée, Eduardo a salué son client satisfait, puis a immédiatement pris l’avion de ligne qui le ramènerait à Panama. « M. Arias a été très impressionné par le moteur PT6 et par le soutien qu’il a reçu », dit-il. « Peu de fabricants de moteurs FEO offrent un service comparable au nôtre. Avant la mienne, M. Arias n’avait jamais reçu la visite d’un représentant sur place ! ».  

Une question de passion

Eduardo détient un baccalauréat en gestion de la maintenance aéronautique de l’Université Embry-Riddle Aeronautical, et est passionné par son métier. Il a fait ses débuts chez P&WC en 2000 et les douze années suivantes, il a recruté des clients pour P&WC. Basé à Panama, Eduardo a autant silloné les îles des Caraïbes que l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud. « J’étais sur la route environ trois semaines par mois », explique-t-il. « J’ai travaillé dans plusieurs régions éloignées afin d’aider les clients avec leurs moteurs et j’ai voyagé dans des endroits peu touristiques. Le plaisir de voir un avion décoller après avoir effectué l’entretien du moteur, fait en sorte que tout le reste en vaut la peine. Pour nous, un moteur, c’est beaucoup plus que de la simple quincaillerie. C’est aussi donner aux exploitants un sentiment de confiance et de confort. Les exploitants de PT6A savent qu’ils peuvent compter sur leurs moteurs pour démarrer rapidement et facilement, pour les emmener là où ils veulent aller, quand ils le veulent, et pour les ramener en toute sécurité. Qu’ils s’occupent d’une affaire commerciale, qu’ils sauvent des vies ou transportent des passagers, lorsque nos clients sont en vol avec un PT6A, ils volent en toute tranquillité d’esprit – même dans les environnements extrêmes de la planète. »

En travaillant de près avec un large éventail de clients, allant des propriétaires de monomoteurs aux exploitants de jets et d’hélicoptères militaires, Eduardo a élargi son champ de connaissances des produits et des services de P&WC. Chaque année, il partage son expérience et ses conseils avec les clients de son territoire en organisant des séminaires d’une journée. « L’idée était d’être proactif en donnant des conseils de maintenance, et ils apprécient énormément ces séances. » Grâce à nos efforts incessants pour atteindre les niveaux de fiabilité les plus élevés pour les monomoteurs, nous amenons nos clients partout où ils veulent aller, chaque fois qu’ils s’envolent, depuis des décennies. Et les résultats parlent d’eux-mêmes : le taux d’IFSD (pertes de puissance en vol) de la flotte de PT6A se situe à trois événements sur 1 000 000 d’heures de vol – bien en dessous de la limite exigée par la réglementation relative aux vols selon les règles de vol aux instruments applicables aux monomoteurs (SEIFR) qui est de 10 — pour les applications de monomoteur avec 51 000 000 heures d’expérience.

Aujourd’hui, Eduardo est marié et père de deux filles et d’un garçon. Il travaille à l’usine Gulfstream de Savannah, GA. Il est gérant de service FEO et inspecteur autorisé pour le programme de développement des G500/G600 propulsés par le PurePower® PW800. « C’est l’aboutissement de ma carrière et un rêve qui s’est réalisé », dit-il. Cet emploi nécessite également peu de déplacement, excepté lord d’une visite occasionnelle de maintenance chez un client de PT6 !  


Commentez cet article